Communiqué de Presse de la Chambre des Notaires du 28 mars 2024

Partager sur :

Volumes de ventes : les tendances baissières se prolongent

26 860 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France de novembre 2023 à janvier 2024, soit une baisse de 30% par rapport à novembre 2022 - janvier 2023 (38 290 ventes). 11  430 ventes ont été perdues sur l’ensemble de la région, dans un climat où l’attentisme perdure encore . Par ailleurs, le volume des ventes de novembre 2023 à janvier 2024 recule de 28% par rapport à la même période de ces 10 dernières années.

L’amélioration des conditions de financement annoncée en ce début d’année est à la fois récente et encore incertaine et n’a pas encore pu donner de l’air au marché sur la période étudiée. Mais les premières tendances pour février 2024 laissent espérer une baisse d’activité un peu moins marquée.

Il y a peu de variations entre les différents marchés. Les ventes reculent de 30% pour les appartements en Ile-de-France et de 29% pour les maisons. L’écart entre le marché parisien (-28%) et les Petite et Grande Couronnes (respectivement -31% et -32%) est également réduit pour les appartements. La baisse est strictement identique pour les maisons de Petite et de Grande Couronne (-29%).

Des baisses annuelles de prix entre 7 et 8%

Le repli de la demande continue de peser sur les prix. En Ile-de-France sur un an, de janvier 2023 à janvier 2024, les prix des logements ont diminué de 7,4%. La baisse annuelle des prix des maisons (-7,5%) dépasse légèrement celle des appartements (-7,3%).

En Ile-de-France en 3 mois, d’octobre 2023 à janvier 2024, les prix des appartements ont diminué de 3% (-mais seulement de 1,7% après correction de la variation saisonnière) et ceux des maisons de 3,4% (-1,5% en CVS).

Dans les prochains mois, ces tendances devraient se prolonger en Ile-de-France.

A Paris, le prix au m² des appartements anciens ressort à 9 660 € en janvier 2024, en baisse de 7,2% en un an. D'après les prix issus des avant-contrats, il devrait être de 9 350 € en mai 2024. La baisse annuelle des prix atteindrait alors 8,1%.

En Ile-de-France en un an, de mai 2023 à mai 2024, les prix des appartements devraient reculer de 7,9%, et plus précisément de 8,3% en Petite Couronne et de 6,3% en Grande Couronne

Pour les maisons, en Ile-de-France en un an, de mai 2023 à mai 2024, on attend un recul des prix de 6,6%, plus fort en Petite Couronne (-8,2%) qu’en Grande Couronne (-5,9%) où les prix dans certains départements restent stables sur les derniers mois.

Source : Chambre des Notaires du Grand Paris